Thursday, 22 March 2018

Festival des migrations 2018

Ce premier dimanche de mars, rendez-vous à Luxexpo pour le festival des migrations 2018.
Avec Leen, nous sillonnons les halls, slalomons entre les stands à la recherche de spectacles et d'animations. Enfin, nous avons trouvé et nous installons tout devant, carnet appuyé à la rambarde.
La musique annonce un premier groupe de danseurs folkloriques portugais. L'ambiance se réchauffe, les pieds scandent le rythme dans le tournoiement des jupes richement ornementées. Leen a choisi de saisir les impressions colorées, mon stylo quant lui tente d'attraper les mouvements au vol.


Puis une chorale italienne d'enfants de tous âges chantent avec enthousiasme des airs entrainants dans diverses langues européennes.


Une belle femme dont je ne parviens pas à identifier l'origine du costume écoute attentivement la chorale.


Des dames plus âgées succèdent aux enfants pour se mouvoir en rondes sages.

Près de la sortie nous nous retrouvons dans un espace où un conteur cap-verdien captive un public principalement féminin. Dommage que je ne comprenne pas ses histoires!
Puis nous allons boire un verre à l'Utopia dans l'ancien Club 5 transformé en restaurant asiatique et qui nous a chaleureusement accueillis en fin d'après-midi.
Esquisser Carlo quelque peu enrhumé et des boissons chaudes.